29/03/2017
Actualités
Page d'accueil > Search Results for: Nikita Struve

Search Results for: Nikita Struve

Les obsèques de Nikita Struve auront lieu vendredi

N_StruveLes obsèques de Nikita Struve, organisées par le Service orthodoxe des funérailles, auront lieu vendredi 13 mai à la cathédrale Saint-Alexandre Nevsky: 10h00 divine liturgie en présence du cercueil, suivie de l’office des funérailles vers 12h00.

Le convoi partira à 14h00 en direction du cimetière de Sainte-Geneviève des Bois, où l’inhumation est prévue à 15h30.
Photographie: Artcorusse
En 2007, la rédaction d’Orthodoxie.com s’était entretenue avec Nikita Struve sur le Messager orthodoxe, tant la version française, que la version russe. Nous vous proposons ci-dessous la vidéo de cet entretien.


Messager orthodoxe” par orthodoxie

Décès de Nikita Struve, figure de l’orthodoxie russe en France

Nikita-Struve-Paris-octobre-2003_0_730_766Grande figure de l’orthodoxie russe en France, Nikita Struve est mort ce samedi 7 mai au soir,  à l’âge de 85 ans.
Professeur honoraire de russe à l’université de Paris X-Nanterre, Nikita Struve était directeur littéraire aux éditions YMCA-Press où il avait publié de nombreux auteurs russes, philosophes, théologiens et écrivains, dont Alexandre Soljenitsyne dont il était devenu l’ami. Il était aussi le directeur de la revue russe Vestnik, et du Messager orthodoxe, revue de L’Association chrétienne des étudiants russes (Acer).
Il était aussi un membre actif du conseil de l’Archevêché des églises russes en Europe occidentale (rue Daru, Patriarcat de Constantinople).

Récemment, il avait apporté son témoignage lors de l’hommage à sainte Mère Marie Skobtsov dans la paroisse Saint-Séraphin de Sarov à Paris le dimanche 20 mars. Ci-dessus: la vidéo de cette dernière intervention.

Les obsèques seront organisées par le Service orthodoxe des funérailles. Pour toutes questions relative à l’organisation des obsèques (date, horaires, fleurs…), s’adresser au 01 48 28 75 62.

Voir  l’article nécrologique du journal La Croix

Médias orthodoxes : La revue “Messager orthodoxe” présentée par Nikita Struve

Le premier épisode de notre série d’entretiens présentant les média orthodoxes francophones est consacré à la revue "Messager orthodoxe".

Podcast audio :

Cliquez ici pour télécharger le MP3

Pour lancer la diffusion, cliquez sur Play (le carré vert). Vous pouvez également télécharger directement le fichier en cliquant sur le logo “podcast”.

Podcast vidéo :



Mobile tag :
Mobiltag_2

Pour télécharger le fichier original, cliquez ICI !

Médias orthodoxes : La revue "Messager orthodoxe" présentée par Nikita Struve

Le premier épisode de notre série d’entretiens présentant les média orthodoxes francophones est consacré à la revue "Messager orthodoxe".

Podcast audio :

Cliquez ici pour télécharger le MP3

Pour lancer la diffusion, cliquez sur Play (le carré vert). Vous pouvez également télécharger directement le fichier en cliquant sur le logo “podcast”.

Podcast vidéo :



Mobile tag :
Mobiltag_2

Pour télécharger le fichier original, cliquez ICI !

Les différents aspects de la “tradition russe” par Nikita Struve

Cette communication de Nikita Struve, sur Les différents aspects de la "tradition russe", est la dernière des interventions de l’assemblée pastorale de l’Archevêché des paroisses de tradition russe en Europe occidentale du 1e novembre 2004 que nous diffusons après celle du père Wladimir Yagello, celle de l’archimandrite Job et celle de Michel Stavrou. Nikita Struve, professeur émérite de l’université de Nanterre (France), membre du Conseil de l’Archevêché, est directeur de la revue Le messager orthodoxe. Pour lire ce texte, cliquez sur ce lien .

Les différents aspects de la "tradition russe" par Nikita Struve

Cette communication de Nikita Struve, sur Les différents aspects de la "tradition russe", est la dernière des interventions de l’assemblée pastorale de l’Archevêché des paroisses de tradition russe en Europe occidentale du 1e novembre 2004 que nous diffusons après celle du père Wladimir Yagello, celle de l’archimandrite Job et celle de Michel Stavrou. Nikita Struve, professeur émérite de l’université de Nanterre (France), membre du Conseil de l’Archevêché, est directeur de la revue Le messager orthodoxe. Pour lire ce texte, cliquez sur ce lien .

RCF-Liège : deux livres du père Serge Boulgakov “Ma vie dans l’orthodoxie” et “Judas, l’apôtre félon”

L’émission de novembre Une foi pour toutes, réalisée par le père Guy Fontaine et diffusée sur RCF-Liège est consacrée à une interview de Nikita Struve à propos de deux livres du père Serge Boulgakov “Ma vie dans l’orthodoxie” et “Judas, l’apôtre félon” parus aux éditions des Syrtes et dont il est l’auteur des préfaces.

NIkita Struve RCF Liège by Orthodoxie on Mixcloud

Vient de paraître: “Judas Iscarioth, l’apôtre félon” par le père Serge Boulgakov (éditions des Syrtes)

1429535986_couv_Judas_zoomA partir d’aujourd’hui en librairie: Judas Iscarioth, l’apôtre félon du père Serge Boulgakov, traduit du russe, aux éditions des Syrtes. Présentation de l’éditeur: ” « Dans le tissu d’or des hymnes de la Semaine sainte, un fil vient troubler le regard, une douloureuse dissonance fait irruption dans leurs harmonies célestes : l’image de l’apôtre félon. Nous en sommes comme malades pendant ces jours saints. Et l’Église ne ménage pas notre sensibilité, en accordant à Judas une place et une attention telles qu’il apparaît comme un des personnages centraux du mystère de la Passion, semblant même occulter les autres apôtres par son opposition au Christ. Judas, “serviteur et fourbe”, n’est dans la poésie liturgique qu’un simple avare ayant vendu son Maître pour de l’argent. » C’est avec ces mots que le père Serge Boulgakov, l’un des plus éminents théologiens du XXe siècle, débute sa réflexion à propos de la plus terrible trahison de l’Histoire. Mais, comme le note Nikita Struve dans sa préface, « on voit que Boulgakov se refuse à une condamnation sans rémission de Judas. Dans son repentir et dans sa mort volontaire, il voit un acte sacrificiel : seul de tous les apôtres qui se disaient pourtant prêts à mourir avec le Christ, Judas, par le détour de la trahison, n’a pas survécu à la mort du Christ. Et d’envisager une rencontre de Judas avec le Christ dans l’au-delà qui serait “non une éternelle réprobation, mais le triomphe de l’amour”. »
Biographie
Fils de prêtre orthodoxe, le père Serge Boulgakov (1871-1944) a d’abord été attiré par le marxisme, avant de s’en détourner pour être ordonné prêtre en 1918. Expulsé de Russie quatre ans plus tard, il s’installe d’abord à Prague, puis participe à la fondation de l’Institut orthodoxe de théologie Saint-Serge à Paris dont il prend un temps la direction et où il enseigne la théologie dogmatique jusqu’à sa mort. Nombre de ses œuvres ont été publiées en français (L’Orthodoxie, La Lumière sans déclin, La Philosophie de l’économie, Du Verbe incarné).

“Le Messager orthodoxe”: parution du n°158 consacré au père Serge Boulgakov

Messager_orthodoxe_158Le n°158 de la revue Le Messager orthodoxe vient de paraître. Elle présente les actes du colloque “Serge Boulgakov, un père de l’Église moderne” ( 27-28 juin 2014 au Collège des Bernardins).

Sommaire :
Nikita Struve : Le phénomène “père Serge Boulgakov”

Archevêque Job de Telmessos : Le père Serge boulgakov et l’école de Paris

Père Dimitri Sizonenko : L’héritage du père Serge boulgakov dans la Russie actuelle

Père Andrew Louth : La Sophiologie du père Serge et la Tradition vivante

Barbara Hallensleben : La Philosophie de l’économie du père serge boulgakov

Père Marc-Antoine Costa de Beauregard : La personne tri-hypostatique chez père Serge Boulgakov et l’intersubjectivité divine chez père Dumitru Staniloe

Regula M. Zwahlen : Thomas Carlyle, source d’inspiration pour l’oeuvre de Serge Boulgakov

Antoine Arjakovsky : Trois thèses majeures de la Révélation de Jean du père Serge Boulgakov

Adalberto Mainardi : Le père Serge boulgakov et la “catholicité” de l’Eglise

Mike Whitton : Le père Serge en Angleterre: oecuménisme et eucharistie

Antoine Nivière : Une lettre inédite du père Serge Boulgakov au métropolite Euloge (juin 1943)

Père Boris Bobrinskoy : entretien avec Tatiana Victoroff sur le père Serge  Boulgakov

Tatiana Victoroff : Père Serge boulgakov: notes pour une biographie spirituelle.

Prix du numéro : 12 euros.
Abonnement 2008 : 2 numéros (n° 148 et 149) : 23 euros.
Le Messager orthodoxe est en vente à la librairie Les Éditeurs réunis. Les commandes sont à adresser à : Le Messager orthodoxe c/o Les Éditeurs réunis, 11 rue de la Montagne Sainte-Geneviève, 75005 Paris – France
Commande en ligne: sur cette page.  Site de la librairie: “Les Éditeurs réunis“.

La vie mystique chez les franciscains du XVIIème siècle

viemystiqueLa figure de François d’Assise occupe une place singulière dans la conscience orthodoxe -notamment dans la conscience orthodoxe russe- au même titre que saint Séraphin de Sarov ou saint Silouane occupent une place éminente dans la conscience catholique contemporaine. Nikita Struve a souhaité dans l’éditorial de la dernière livraison du Messager orthodoxe (N° 156 I-2014), que le futur grand et saint concile inscrive François d’Assise au calendrier des saints orthodoxes.
Dans la perspective d’une meilleure connaissance du franciscanisme par les orthodoxes notons la publication par le centre Saint-Jean de la Croix, collection “Sources mystiques”, du troisième volume de l’anthologie La vie mystique chez les franciscains du XVIIème siècle auquel ont contribué Dominique Tronc, Pierre Moracchini et Jean-Marie Gourvil.
Les deux premiers volumes de l’anthologie permettent d’accéder à des textes mystiques oubliés depuis la condamnation par l’Inquisition, des grands mystiques du XVIIème et du début du XVIIIème siècle, depuis ce que Louis Cognet a désigné comme « le crépuscule des mystiques ». Les textes empruntés aux diverses branches du franciscanisme de l’époque : Observants, Tiers-Ordres, Récollets, Capucins, Minimes, nous livrent une haute mystique que l’on a appelé parfois l’Ecole du cœur. On y trouve à travers l’héritage du franciscain Harphius (1400-1477), le maître spirituel de l’Ordre, la marque du Pseudo Denys et de l’Ecole rhénane. On constate aussi contrairement à l’idée reçue, une prise de distance de nombreux franciscains avec la Dévotion moderne, avec l’Imitation de Jésus-Christ.
Le troisième volume comprend outre les derniers textes de l’anthologie, une présentation par Pierre Moracchini de la vie franciscaine à Paris au XVIIème, un nécrologe des capucins de Paris, et une présentation par Dominique Tronc maître d’œuvre de cette anthologie, des tableaux des filiations spirituelles des franciscains au XVIIème. Sous le titre « La fidélité des franciscains au mysticisme médiéval » Jean-Marie Gourvil propose une lecture socio-historique du franciscanisme. Il montre que la galaxie complexe des enfants de François tiraillée entre les tendances érémitiques (les spirituels) et les tendances plus monastiques (les conventuels) manifeste de façon générale, une spiritualité qui accepte le développement du monde communal – François est fils de commerçant, la route est son domaine- mais manifeste une spiritualité qui refuse en même temps le monde de la marchandise, choisit la voie de contemplation du Christ pauvre à l’image de François se convertissant à San Damiano devant une croix encore byzantine, ou recevant les stigmates, dans la lumière, au mont Alverne. Les franciscains ont refusé de devenir propriétaires de leurs couvents, de s’engager dans la gestion des œuvres (hôpitaux, écoles, séminaires…). Ils ont conservé au cours des siècles le sens de l’oraison (la prière dans la solitude) et la présence auprès des pauvres, dans les quartiers d’artisans pour soutenir les corporations et les confréries multiples, comme prédicateurs populaires, dans les lazarets et sur les champs de bataille ou encore pour assumer comme à Paris, le service d’incendie en allant directement au feu. Pour ces hommes d’Oraison, ces prédicateurs, ces mystiques le pauvre n’est pas celui qu’il faudrait comme on l’a voulu trop fortement à L’Age classique, éduquer, encadrer, enfermer, mais celui qu’il faut regarder comme la présence mystique du Christ souffrant. Les franciscains cultivant l’apophatisme de Denys et de Bonaventure accordent encore à la pauvreté, au XVIIème, la valeur mystique que lui conféraient le Moyen-Age et l’Antiquité tardive, celle que lui accordaient les Cappadociens. n’excluait ni l’enseignement universitaire, ni la prédication dans les cours des princes. Cette présence auprès des pauvres n’excluait ni l’enseignement universitaire, ni la prédication dans les cours des princes.

Parution du numéro 156 du “Messager orthodoxe”

Couv-156_01Au sommaire du n° 156 ( I–2014)
Éditorial : « Le pape François et l’orthodoxie »
Nikita Struve, « Regard orthodoxe sur Péguy »
Mgr Stephanos, métropolite de Tallinn, « L’Église orthodoxe face à ses propres défis »
Père Christos Filliotis, « Mariages mixtes ou œcuméniques : un défi pour l’Église orthodoxe »
Ignace IV, patriarche d’Antioche, V- L’annonce de Dieu à l’homme d’aujourd’hui
Nikita Struve, « Mes premières rencontres avec Alexandre Soljénitsyne »
Tatiana Victoroff, « Novy grad (La Cité nouvelle) : pour une eschatologie pratique »
Cyrille Sollogoub, Allocution pour les 90 ans de l’ACER-MJO
Tatiana Victoroff, « Ivan Lagovski, le nouveau martyr d’Estonie »
Entretien avec Mgr Job de Telmessos, « Entre tradition et modernité »
Jean Besse, « Chroniques »
Chronique de l’Archevêché des églises orthodoxes russes d’Europe occidentale
Lettre au patriarche œcuménique Bartholomée
In memoriam père Michel Chpolianski
Recension : La renaissance interconfessionnelle du christianisme intérieur de G. Fomerand

Read More »

Colloque: “Serge Boulgakov, un père de l’Eglise moderne”

Les 27 et 28 juin, aura lieu à Paris un colloque ayant pour thème : "Serge Boulgakov, un père de l'Eglise moderne". Il se déroulera aux Editeurs réunis le vendredi 27 juin et au Collège des Bernardins le samedi 28 juin, dans le grand auditorium. Parmi les intervenants: Tatiana Victoroff, Nikita Struve, Antoine Nivière, Cyrille Sollogoub, l'archevêque Job de Telmessos, le père Christophe Levalois, Michel Stavrou, le père Marc-Antoine Costa de Beauregard, Daniel Struve, Antoine Arjakovsky, etc. Le programme complet est en ligne ici.

Colloque : Nicolas Berdiaev, la personne, la liberté, la créativité, l’avenir de la condition humaine (13-14 avril)

BerdiaevUn colloque, consacré à Nicolas Berdiaev (photographie ci-contre), aura lieu les 13 et 14 avril à Castelnaudary. Il participe du regain actuel pour la pensée de celui qui fut l'une des grandes figures du christianisme du XXème siècle. La crise actuelle de la modernité et l'espérance possible dans une nouvelle Renaissance ne peuvent qu'inviter à relire ses ouvrages. Ses lecteurs actuels sont de tous les horizons du christianisme, mais aussi, issus des milieux humanistes qui en appel à un sursaut spirituel et à une refondation de la démocratie.

Aristocrate russe ayant choisi le mouvement révolutionnaire et le marxisme au début du XXème siècle, Berdiaev refuse le bolchévisme et un socialisme qui nie la personne, la liberté et l'esprit. Il se rapproche de l'Eglise orthodoxe russe à laquelle il reste fidèle jusqu'à sa mort. Expulsé en 1922, il réside à Berlin, puis à Paris où il collabore avec de nombreux intellectuels autour de la revue Esprit ou aux Décades de Pontigny. Il recrée une Académie de philosophie religieuse, dirige la revue La Voie (Put) et les éditions Ymca-Press.  Son oeuvre centrée sur la liberté, l'éthique de la création, la personne et l'esprit est une critique de la modernité, de l'esprit bourgeois et de l'univers de la machine. Il fut l'un des promoteurs d'un socialisme personnaliste qui rallie la démocratie sociale au principe aristocratique de la personne, posture assez proche de celle de Tocqueville. L'oeuvre de Nicolas Berdiaev est une vaste réponse à la légende du Grand Inquisiteur que dresse Dostoïevski dans les Frères Karamazov. Il décède à Clamart en 1948.
Berdiaev voit l'homme spirituel participant à la création du monde, mais sans avoir l'utopie d'une fin de l'histoire, d'un temps où enfin l'homme aurait comme un sur-homme, réussi à se libérer de sa tragédie. L‘histoire individuelle et collective est expression et quête de l‘humano-divinité. Elle ne trouve son issue que dans le "Huitième jour". L'activité créatrice et inspirée de l'homme dessine, prépare la fin des temps, mais ne saurait avoir comme fin une cité terrestre.

La première journée sera consacrée à l'oeuvre et la pensée de Berdiaev. La seconde journée portera sur l'avenir de la démocratie, le personnalisme et la dimension spirituelle de la vie "communautaire". Pour toute information (renseignements, inscription, intervenants, programme), voir ce document. Contact: jeanclaude.guerre(at)neuf.fr. Parmi les intervenants: Antoine Arjakovsky, Jean-Marie Gourvil, Cyrille Sollogoub, Nikita Struve.

Paris: une soirée à la mémoire du père Alexandre Schmemann

1724-1816-thickboxUne présentation du livre La joie du Royaume aura lieu à la librairie Les éditeurs réunis (11, rue de la Montagne Sainte-Geneviève, Paris 5ème) ce lundi 17 décembre à partir de 18h30. Avec la participation du père Vladimir Zelinsky, de Serge Schmemann, de Joost van Rossum, de Nikita Struve. Présentation: “Dans ce livre ont été réunies et le cas échéant traduites en français une trentaine de contributions présentées au colloque international qui s’est déroulé en décembre 2008 à l’Institut de théologie Saint-Serge à Paris à l’occasion du 25e anniversaire du décès du père Alexandre Schmemann (1921-1983). Les articles ont été répartis en cinq parties, qui abordent successivement les divers aspects de l’activité multiforme du théologien, liturgiste, homme d’église, pasteur et homme de lettres que fut le père Alexandre. L’ensemble permet de faire le point sur la réception de cette œuvre et l’influence qu’elle exerce aujourd’hui dans les différentes régions du monde orthodoxe (Europe occidentale, États-Unis, Grèce, Russie, Roumanie…), et au-delà. Héritier du grand renouveau théologique et spirituel russe, élevé dans la culture occidentale, notamment française, le père Alexandre Schmemann a très tôt perçu la crise que traversait l’Église orthodoxe, qui au fil des siècles s’était laissé exclure de l’histoire. Il n’avait dès lors cessé, dans ses œuvres et par sa parole, d’appeler de ses vœux un renouveau, qui permettrait à l’Église orthodoxe de renouer avec son temps, mais aussi avec sa dimension eschatologique, afin de porter au monde non seulement l’héritage de son passé, aussi prestigieux fût-il, mais l’annonce, toujours actuelle et vivante du Royaume.”

Parution du n°152 du « Messager orthodoxe »

Dans le n°152 (I-2012) du Messager orthodoxe, qui vient de paraître, l’éditorial de Nikita Struve rappelle la canonisation, par le Patriarcat œcuménique, de onze martyrs de l'Eglise d'Estonie qui ont souffert au début des années 1940 lors de la première invasion soviétique, et en particulier, d'Ivan Arkadiévitch Lagovski, membre très actif de l'ACER à Paris d'abord, puis en Estonie. Avec deux compagnons, Nikolai Penkin et Tatiana Desen, ils furent arrêtés, transférés à Léningrad, jugés dans l’affaire dite de l’ACER et exécutés à cause de leur activité missionnaire au sein du mouvement. Le parcours d’Ivan Lagovski est évoqué par Andrei Ivanen, pédagogue et écrivain de Narva, auteur d’études sur l’activité de l’ACER dans les pays baltes.

Trois articles de Nikita Struve, Cyrille Sollogoub, Antoine Arjakovsky sont issus de communications présentées les 5 et 6 novembre 2011 au congrès de l'Acer-Mjo, consacré au père Serge Boulgakov à l’occasion du 140e anniversaire de sa naissance. La traduction d’un texte du père Serge " La résurrection du Christ et la conscience contemporaine " complète ce dossier. Sont retracées ici la place que le père Serge a occupée dans l'histoire de son temps et dans celle de la pensée russe, dans les mouvements et les revues de l'émigration. Ces pages constituent une introduction à sa vie et à sa pensée, une incitation à se saisir à nouveau de la richesse de son héritage théologique et spirituel.

La traduction du premier chapitre d'un entretien paru en italien, entre Enzo Bianchi, prieur de la communauté de Bose et sa Sainteté Ignace IV, nous livre de façon très attachante les premiers pas dans la vie de l’actuel patriarche d'Antioche: des pages simples et directes, qui manifestent la sérénité, la foi, la prise en compte lumineuse de la réalité qui caractérisent celui qui a la responsabilité de l'Eglise d'Orient. Le texte retrace son enfance, sa formation au Liban, sa vie à Paris et en Europe.

Un article de Christine Chaillot consacré à l'Eglise orthodoxe en Tunisie nous fait découvrir cette Eglise méconnue, aux origines grecques et russes et incite à visiter les églises orthodoxes de Tunis, Bizerte, Djerba ou Sfax. Dans sa libre chronique, Jean Besse conseille la lecture d’un livre de Joël Schmidt sur sainte Geneviève de Paris, d’un autre sur le Carême signé par Bernard Le Caro et Matthieu Malinine, ainsi que d'un ouvrage en français sur le père Alexis Métchev (1859-1923) starets dont les Moscovites gardent aujourd'hui encore la mémoire vivante. La chronique aborde dans ses premières lignes, avec vigueur, la question des racines de l'anticléricalisme.

Jean-Marie Gourvil (1) fait la recension de l'Encyclopédie des mystiques rhénans publiée au Cerf sous la direction de Marie-Anne Vannier (1, 2, 3), qui est aussi un hommage à Vladimir Lossky, à son Essai sur la théologie mystique de l'Eglise d'Orient et à sa thèse (1) sur Maître Eckhart. Cette encyclopédie sera un ouvrage de référence pour tout orthodoxe qui cherche à saisir l'histoire spirituelle de l'Occident.

Couverture du numéro: portrait du néo-martyr Ivan Lagovski
 

Le N° 151 du “Messager orthodoxe” est paru

Messager_orthodoxeSommaire : 
Nikita Struve : A nos lecteurs 
Père Paul Florensky : Macrocosme et microcosme 
Père Radu Marasescu : La leçon de l'exil: le repli prophétique du sacerdoce 
Père Pierre Mechtcherinov: Le père Alexandre Schmemann et le monachisme 
Jean Besse : A l'occasion du 150e anniversaire de l'église russe de Paris 
Jean-Marc Joubert : Souvenirs de l'Institut Saint-Serge 
Pour le 130e anniversaire de la naissance du père Alexandre Eltchaninoff 
Père Serge Boulgakov, métropolite Euloge, Marie Zernov-Cullman
Jean Besse :
 Chroniques 
In memoriam Vladimir Dimitrievic, Serge Morozov, Tatiana Morozov 

Prix du numéro : 12 euros. 
Abonnement 2008 : 2 numéros (n° 148 et 149) : 23 euros. 
Le Messager orthodoxe est en vente à la librairie Les Editeurs réunis. Les commandes sont à adresser à : Le Messager orthodoxe c/o Les Editeurs réunis, 11 rue de la Montagne Sainte-Geneviève, 75005 Paris – France 
Commandes en ligne: ici.  Site de la librairie: "Les Editeurs réunis".

La fête de la paroisse Sainte-Catherine 2010 à Chambésy (Suisse)

La fête annuelle de la paroisse Sainte-Catherine en Suisse aura lieu le samedi 20 et le dimanche 21 novembre 2010 au Centre orthodoxe de Chambésy. Au programme de la fête, le samedi 20: 17h15 grandes vêpres; 18h45, conférence : L’itinéraire spirituel du père Alexandre Schmemann par Nikita Struve. Le dimanche 21: 10h00, liturgie pontificale; 12h00, repas offert à la paroisse (s’inscrire); 13h45, conférence: célébrer et vivre la liturgie dans un monde sécularisé avec l’archimandrite Job Getcha.

Le n° 149 du “Messager orthodoxe” est paru

Message149 Le Messager orthodoxe n°149, II, 2009
Sommaire :
N. Struve "A nos lecteurs" (A propos de l’église de Nice)
p. Georges Florovsky "Le sacrement de la Pentecôte"
p. Alexandre Schmemann "Église, émigration, nationalité"
Victor Alexandrov "Remarques sur la critique de l’ «ecclésiologie eucharistique » du p. Nicolas Afanassieff"
Serge Averintsev "Sur Simone Veil"
D. Struve "La place de l’orthodoxie en Occident"
Nikita Struve "L’église et le cimetière de Sainte-Geneviève-des-Bois"
Tatiana Victoroff "Monseigneur Euloge et l’ACER"
p. Serge Boulgakov "Deux rencontres : 1898, 1924"

Read More »

Le n° 148 du “Messager orthodoxe” est paru

MO148 Le Messager orthodoxe dans son dernier numéro traite de deux sujet : le monastère Sainte-Catherine du Mont Sinaï et l’Eglise orthodoxe en Occident – problèmes et perspectives.

Sommaire : Nikita Struve : A nos lecteurs
Père Serge Boulgakov : Appels et rencontres
Père Alexandre Schmemann : Le patriarche œcuménique et l’Eglise orthodoxe
Père Jean Meyendorff: Entretien avec le SOP (1990)
Nikita Struve : Le problème de la mission dans l’émigration russe
Jean-Marc Joubert: La vie quotidienne au monastère Sainte-Catherine
Nathalie Beaux-Grimal : Ermitages d’hier et d’aujourd’hui autour du monastère Mont Moïse au Sinaï
Stig Syméon Froyschoff : Les manuscrits de la bibliothèque du Sinaï.
Témoignages de pèlerins
Jean Besse : Chroniques
Jean-Marie Gourvil : Le monde des livres

Read More »

Radio France internationale: la spiritualité d’Alexandre Soljénitsyne

A l'occasion du premier anniversaire du décès d'Alexandre Soljénitsyne (3 août 2008), Radio France internationale diffusera, dimanche 2 août à 10h10 (heure de Paris), un entretien avec Nikita Struve sur la spiritualité d'Alexandre Soljénitsyne. Il a été enregistré quelques semaines avant le décès de l'auteur russe (programmes et fréquences de RFI; pour capter RFI; pour les horaires de diffusion par pays – en temps universel; pour réécouter).

Photographies de la séance de clôture du colloque consacré au père Alexandre Schmemann

3108024018_788ddb989c_bHier, dans l’après-midi, à Paris, à l’Institut de théologie orthodoxeSaint-Serge, avait lieu la séance de clôture du colloque international consacré au père Alexandre Schmemann. Parmi les présents: Mgr Gabriel, Mgr Basile (Osborne), Juliana Schmemann, épouse de père Alexandre, Serge Schmemann, leur fils, les pères Thomas Hopko et Léonid Kishkovsky (OCA, Etats-Unis), les pères Nicolas Cernokrak, Nicolas Ozoline, Grigorios Papathomas et Jivko Panev (Institut de théologie Saint Serge), Tatiana Victoroff, Michel Sollogoub, Nikita Struve, Daniel Struve, Cyrille Sollogoub, le père Jean Roberti, Antoine Nivière, Christine Chaillot, Joost van Rossum, ainsi que d’autres prêtres, clercs et de nombreux fidèles. En tout environ 250 personnes. Un album de photographies vient d’être mis en ligne sur cette page.

L’inauguration de l’unité Nicolas Berdiaev du service des urgences de l’hôpital Antoine-Béclère à Clamart

L’une des unités de l’hôpital Antoine-Béclère portera le nom du philosophe religieux russe Nicolas Berdiaev. Né en 1874 à Kiev (Ukraine), expulsé d’Union Soviétique en 1922, il s’installe en 1924 en France. Il décède à Clamart en 1948. La pensée de Berdiaev, qui appartient à l’existentialisme chrétien, influencera, entre autres, Emmanuel Mounier et le personnalisme. Le vendredi 3 octobre prochain aura lieu l’inauguration de l’unité Nicolas Berdiaev du service des urgences de l’hôpital Antoine-Béclère à Clamart. A cette occasion, plusieurs conférences seront données.

Read More »

Deux offices funèbres à Paris pour Alexandre Soljenitsyne

Le mercredi 6 août, à partir de 19 heures, une panikhide (office funèbre) sera célébré à la mémoire d’Alexandre Soljenitsyne, dans la cathédrale Saint-Alexandre-Nevsky à Paris. Une panikhide, pour le 9e jour, dite par Mgr Innocent de Chersonèse, est prévue dans la paroisse cathédrale des Trois-Saints-Docteurs également à Paris.

Read More »

Parution du 145e numéro du Messager orthodoxe

1536344518_9f885f650e_o_3
Sommaire
:

Nikita Struve – A nos lecteurs (A propos de la réunification de l’Eglise
de Russie et de l’Eglise hors frontières)
Archimandrite Placide Deseille – Saint Isaac et la vie dans l’Esprit
Marie Semon – Mémoire divine, mémoire humaine
Nicolas Berdiaev – Crise ecclésiale et liberté de conscience
Nikita Struve – La pensée historiosophique et politique d’Ilya
Fondaminski
P. Alexandre Chramko – Extraits du « Journal d’un prêtre » et autres
textes

Read More »

Conférence sur le métropolite Euloge (Guéorguievski) et l’Action chrétienne des étudiants russes (ACER)

Le 18 mars dernier une conférence sur le métropolite Euloge (Guéorguievski) a été organisée par l’ACER à
Paris, dans la maison de
cette association
. Nous vous invitons à écouter les podcasts audio de cette conférence. Vous pouvez visualiser l’album de photographies de la conférence.


Introduction biographique par Antoine Nivière :

Cliquez ici pour télécharger le MP3

Pour lancer la diffusion, cliquez sur Play (le carré vert). Vous pouvez également télécharger directement le fichier en cliquant sur le logo “podcast”.

L’héritage spirituelle de Mgr Euloge par Nikita Struve :

Cliquez ici pour télécharger le MP3

Pour lancer la diffusion, cliquez sur Play (le carré vert). Vous pouvez également télécharger directement le fichier en cliquant sur le logo “podcast”.

Le
métropolite Euloge et l’Action chrétienne des étudiants russes
, exposé
de Tatiana Victoroff :

Cliquez ici pour télécharger le MP3

Pour lancer la diffusion, cliquez sur Play (le carré vert). Vous pouvez également télécharger directement le fichier en cliquant sur le logo “podcast”.

Conférence sur le métropolite Euloge (Guéorguievski) et l'Action chrétienne des étudiants russes (ACER)

Le 18 mars dernier une conférence sur le métropolite Euloge (Guéorguievski) a été organisée par l’ACER à
Paris, dans la maison de
cette association
. Nous vous invitons à écouter les podcasts audio de cette conférence. Vous pouvez visualiser l’album de photographies de la conférence.


Introduction biographique par Antoine Nivière :

Cliquez ici pour télécharger le MP3

Pour lancer la diffusion, cliquez sur Play (le carré vert). Vous pouvez également télécharger directement le fichier en cliquant sur le logo “podcast”.

L’héritage spirituelle de Mgr Euloge par Nikita Struve :

Cliquez ici pour télécharger le MP3

Pour lancer la diffusion, cliquez sur Play (le carré vert). Vous pouvez également télécharger directement le fichier en cliquant sur le logo “podcast”.

Le
métropolite Euloge et l’Action chrétienne des étudiants russes
, exposé
de Tatiana Victoroff :

Cliquez ici pour télécharger le MP3

Pour lancer la diffusion, cliquez sur Play (le carré vert). Vous pouvez également télécharger directement le fichier en cliquant sur le logo “podcast”.

Parution du 144ème numéro du Messager Orthodoxe

Messager_1
Le 144ème numéro du Messager Orthodoxe vient de paraître.
SOMMAIRE :

  • Nikita Struve – A nos lecteurs
  • Père Alexandre Schmemann – Journal (1973-1983)
  • Notes autobiographiques du père Serge Boulgakov: Chap. IV : Ma vie dans l’orthodoxie et dans le sacerdoce
  • Jacob Drouskine – Journal (extraits)
  • Jean-Marie Gourvil – Travail sur soi et tradition orthodoxe
  • Entretien avec l’archimandrite Zénon – « L’icône ne représente rien, elle manifeste… »
  • Jean-Marc Joubert – Vladimir Volkoff – lecteur du NouveauTestament
  • Nicolas Lossky – Vladimir Lossky et la théologie de l’Occident médiéval
  • Jean Besse – Le Messager russe vu par un Français de l’Église Russe
  • Père Timothée Dewedi – L’Église orthodoxe au Bénin
  • Jean Besse – Bibliographie

Read More »

Un compte rendu de la journée commémorative consacrée au métropolite Euloge

Le 7
octobre dernier, à l’Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge, s’est tenue une
journée
commémorative pour le 60e
anniversaire
du décès du métropolite Euloge. Outre
Mgr Gabriel de Comane, qui présidait cette commémoration, Mgr Basile d’Amphipolis
et Mgr André de Krateïa (Patriarcat œcuménique) étaient présents. Antoine Nivière, historien, et Nikita Struve, directeur
d’Ymca-press, sont intervenus. Un compte rendu détaillé de cette journée est en
ligne sur cette page
et des photographies sur cette
autre page
.

Présentation de l’album « Héritage artistique de sœur Jeanne (Julie Reitlinger) à Moscou

Souer_jeanne
Une présentation de l’album « Héritage
artistique de sœur Jeanne » a eu lieu le 4 octobre 2006 à la
bibliothèque-fonds « Russie de l’étranger » à Moscou.
Sœur Jeanne (Julie Reitlinger, 1889, Saint
Pétersbourg – 1988, Tachkent) a quitté la Russie en 1921 et est revenue dans
son pays en 1955. Elle était la fille spirituelle du père Serge Boulgakov,
puis, dans les dernières années de sa vie, du père Alexandre Men. Dans
l’album, publié conjointement par « La Voie Russe » (Moscou) et
Ymca-Press (Paris), par les soins de Bronislava Popova et de Nikita Struve,
sont largement représentées les œuvres peintes par sœur Jeanne tant en exil (en
France, en Angleterre, en Tchécoslovaquie) qu’en Russie.

Read More »

Compte rendu du XIVe colloque œcuménique international de spiritualité orthodoxe au monastère de Bose (Italie)

Du 14 au
20 septembre au monastère
catholique de Bose, en Italie, s’est tenu le XIVe colloque œcuménique international
de spiritualité orthodoxe
. Deux thèmes étaient au programme : «Nicolas
Cabasilas et la divine liturgie», «Les missions de l’Eglise
orthodoxe russe». Nous vous proposons ci-dessous le communiqué de presse
final.

Read More »

Ressources : parcours de l’émigration russe en France

Sur le
site internet de l’Ecole normale supérieure, dans le cadre de l’Institut
européen Est-Ouest, les actes
d’un colloque qui a eu lieu en décembre 2004 sur le double thème  «La
Russie d’Alexandre Ier : réalités, perceptions, mythes – Parcours de l’émigration,
1917-1945 : culture et histoire ».

Read More »

Italie : congrès international de spiritualité orthodoxe en septembre au monastère de Bose

Comme
chaque année, au mois de septembre, est organisé, au monastère catholique de Bose, dans le nord de l’Italie,
un congrès
international
, en deux sessions, consacré à la spiritualité orthodoxe (en 2005). Du 14
au 16 septembre, en collaboration avec le Patriarcat œcuménique de
Constantinople, il sera question de «Saint Nicolas Cabasilas et la divine
liturgie», puis, du 18 au 20 septembre, en collaboration avec le Patriarcat de
Moscou, «Les missions de l’Eglise orthodoxe russe».

Read More »

Présentation du « Journal » du père Alexandre Schmemann à Saint-Pétersbourg

Journal
Une présentation du « Journal » du théologien,
prédicateur et pasteur orthodoxe Alexandre Schmemann s’est déroulée le 2 mars
dans la salle de conférence du bâtiment principal de la Bibliothèque nationale
de Russie, 18 rue Sadovaya.
La salle, d’une capacité de 120 places, était pleine et
plusieurs membres de l’assistance ont dû assister debout à la rencontre de près
de deux heures. Les participants et les invités ont été salués par le directeur
adjoint de la bibliothèque, Alexandre Boukreev, par le responsable du
département éditorial du diocèse de Saint-Pétersbourg, l’archiprêtre Alexandre
Sorokine, ainsi que par le président de la Fraternité orthodoxe de Saint
Pierre, Vladimir Koval-Zaïtsev. Les intervenants ont soulignés l’actualité de la
publication du « Journal » pour la vie culturelle et religieuse de la
Russie d’aujourd’hui.

Read More »

Présentation à la libraire les Editeurs Réunis du « Journal » du père Alexandre Schmemann, et de « Vous tous qui avez soif », traduction en français d’un recueil d’entretiens spirituels du même auteur

Schmemann_journal
Le lundi 16 décembre quelque soixante-dix personnes se sont réunies dans
les locaux de la librairie russe et orthodoxe les Editeurs Réunis pour une
double présentation du « Journal » du père Alexandre Schmemann, paru
récemment en Russie aux éditions la Voie Russe (Rousski Put’), et d’une
traduction en français des entretiens radiophoniques du père Schmemann, qui
vient de paraître sous le titre « Vous tous qui avez soif… »,  dans la collection l’Echelle de Jacob (Ymca-Press
– F.X. de Guibert) .

Read More »

Scroll To Top
Jovan Nikoloski